mardi 19 octobre 2010

La vie comme elle va...

 

L'enfance de Germaine Taillefer.1995. Peinture à l'huile.

ZOOM : un titre mystérieux et que l'on découvrira légèrement humoristique, une caractéristique de Jacquot.
Le point de départ: la vision d'une toute jeune fille lisant un document...dont les lignes en bandes séparées font penser à des portées  musicales. D'où chez Jacquot une association d'idées amusante avec Germaine Taillefer, musicienne du milieu du XXe siècle.

Un épisode tenu secret de la Terreur -1987.73x54.
ZOOM : là encore de l'humour -ou de l'ironie. Les jeux amoureux sado-maso (ou simplement la relation dans le couple,où la femme, brandissant un fouet, serait symbole de souffrance infligée?)
qui prennent une dimension mythique via l'Histoire...


Oh les beaux jours-1989. Peinture à l'huile,100 x 73.

ZOOM: une maison largement ouverte, le soleil, le farniente...une sorte d'utopie du bonheur,ou encore d'Eden.Une référence littéraire que ce titre (à Beckett).La peinture de Jacquot contrairement à ce qu'on pourrait croire n'a rien d'autobiographique, il n'y retrace pas un vécu.Ce sont des visions qu'il élabore en peignant.

1 commentaire:

  1. l'avis de Monique:
    peintures alertes, où les brisures sont adoucies par des tons amicaux pastels sillonnés par des courbes douces ou cassantes, le but faire sien le monde extérieur, le digérer et en redonner beaucoup d'harmonies enrichissantes ou dérangeantes..

    RépondreSupprimer