lundi 20 février 2017

LA DERNIERE EXPOSITION DE MICHEL JACQUOT A BESANCON (2011).

A 82 ans,le peintre francomtois a exposé à nouveau à Besançon.
Un hommage à son oeuvre du CONSEIL GENERAL du DOUBS.

Nous avons réalisé  CI-DESSOUS un récapitulatif  de son oeuvre.



 Ex position Michel JACQUOT

 6 avril / 23 mai 2011


Hall de l’Hôtel du Département
7 av. de la Gare d’Eau
Besançon

Coloriste hors pair, fasciné par la géométrie, Michel Jacquot accomplit une oeuvre pleine de poésie. L’exposition  organisée par le Conseil général en forme d’hommage est une occasion rare de découvrir un artiste discret                                                                                                                       
Malgré les soucis de santé liés à l’âge, Michel Jacquot ne se départit jamais de son humour. Il pourrait reprendre à son compte la formule : « La vie est  un sujet trop grave pour être pris au sérieux » ! Ainsi
ses oeuvres s’intitulent-elles Cantatrice chauve répétant, La Déposition du missionnaire,
Présentation au monsieur très gentil…« L’humour permet de prendre la bonne distance avec le sujet, pour qu’il s’exprime pleinement et permettre au spectateur de s’en emparer à son tour, explique-t-il. Je fuis l’affectation de gravité, hélas trop répandue à mon goût. »

Une grammaire personnelle

L’artiste a élaboré une grammaire personnelle qui emprunte au cubisme. « Pour moi, les lignes droites décrivent la lumière et les courbes le mouvement. J’évite les symétries qui contraignent trop le regard. L’ordre peut tuer la vie, il faut donc s’en défier. » Son sens aigu de l’équilibre se combine à une palette aux couleurs franches et lumineuses.
Abstraite au début, sa composition laisse émerger progressivement le sujet en tendant vers une simplification des volumes. Il se passe plein de choses dans un tableau de Michel Jacquot, les scènes s’imbriquent de telle façon qu’elles s’animent.

Franc-comtois né en 1929, issu d’une famille modeste,il a fait un passage éclair aux Beaux-arts de
Besançon, s’est passionné pour le théâtre avant de se consacre à la peinture tout en ayant « des boulots d’appoint ».
Il a « fréquenté les classiques », puis développé une oeuvre cohérente et riche à partir de 1953. La galerie Barbizon, réputée à l’époque à Paris où il s’est installé, l’a présenté régulièrement
jusqu’en 1983, année du changement de propriétaire. L’oeuvre de Michel Jacquot figure dans de nombreuses collections en France, en Suisse, en Allemagne, au Canada, aux États-Unis…

Texte de présentation de l'exposition du Conseil général.  www.doubs.fr

oeuvre présentée ci dessus: Vernissage  , de Michel Jacquot -1993.

           Exposition JACQUOT à Besançon : l'article de Catherine Chaillet dans l'Est Républicain.


                        
L'exposition était visible jusqu'au 23 mai à l'Hotel du Département à Besancon.
Une rétrospective de ses oeuvres (dont certaines figurent dans cette expo, avec bien d'autres) a été réalisée sur ce blog; cliquer sur: http://www.jmsattomicheljacquot.blogspot.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire